Projet scouts : Une porcherie pour l’orphelinat (épisode 1)

 

Image avec les enfants de l'orphelinat

Une ferme porcine
pour l’orphelinat des Enfants de la Paix

Voilà un beau projet qui a fédéré différents acteurs pour plus le plus grand bonheur des enfants :

Comme vous le savez, nous avons souhaité, depuis plusieurs années, soutenir les deux orphelinats dirigés par son Excellence SON Soubert, cambodgien ancien élève de Franklin, à Paris, qui a consacré sa vie à ces enfants, en commençant par réunir ceux, trouvés dans la rue après le génocide, dont les parents avaient été massacrés par les khmers rouges, afin de les nourrir, leur donner une famille et une éducation, puis un métier.

S.E.SON Soubert nous a sollicités pour la construction d’une ferme porcine, afin de permettre aux enfants une alimentation équilibrée dans laquelle entre, outre le riz et les légumes, des protéines animales.  Et qui puisse aussi être une source de revenus, notre souhait étant que ces orphelinats deviennent indépendants financièrement.

Nous avons tout de suite souscrit à cette idée, non seulement pour l’aspect nutritionnel, qui est important, mais aussi pour la dimension pédagogique du projet, sachant que les enfants de l’orphelinat vont s’occuper de la ferme après les cours. Et parce qu’il s’agit réellement de développement durable.

Nous avons donc accepté de financer ce projet, et proposé à deux troupes de scouts de partir en commencer la construction, sous la direction d’un maçon,  pendant l’été 2014.

Les Pikascouts

Les Pikascouts

La première troupe est celle des Pikascouts d’Argenteuil (Scouts et Guides de France), troupe composée de quatre filles  dynamiques et sympathiques : Maguelone, Audrey, Cécilia et Emilie.

 

l'équipe de la Pomme Verte au départ pour Phnom Penh !

l’équipe de la Pomme Verte – départ pour Phnom Penh !

 

 

La deuxième troupe est celle de la Pomme Verte de Valbonne (Scouts et Guides de France), troupe composée de quatre garçons enthousiastes et bien organisés : Gauthier, Yvan, Gabriel et Damien.

 

 

Pour créer ce projet de solidarité internationale, ces jeunes ont du établir un budget prévisionnel, rédiger un dossier de subventions, rechercher des fonds, préparer le matériel et de finaliser les contacts sur place… Ils ont travaillé ce voyage une année entière pour finalement vivre cette  aventure humaine extraordinaire pendant trois semaines!

Leur journée était rythmée par les activités sur place : Le matin, construction de la porcherie, l’après-midi jeux et activités manuelles avec les enfants, auxquels ils donnèrent également quelques cours de français, d’anglais… et de respect de l’environnement ! Il est à noter qu’ils ont d’eux-même décidé, devant le dilemme que représente la collecte des déchets lorsqu’il n’existe pas de ramassage, de construire des ‘poubelles-incinérateur’ afin qu’une grande partie des déchets de l’orphelinat puissent être incinérés, contribuant ainsi au maintien de la propreté sur place. A travers tous ces moments partagés, des liens très forts se sont créés avec les enfants. Les adieux furent déchirants…

Ces jeunes, qui ont gagné leurs galons de « Scouts du Monde » (qui valide les projets de citoyenneté mondiale) sont rentrés des étoiles plein les yeux et la joie au cœur. Ils ont ensuite témoigné de leur aventure lors d’une soirée festive où ils ont pu raconter comment ils ont construit leur projet, ce qu’ils ont vécu au Cambodge , ce qu’ils en ont retiré, etc…

C’est grâce à divers soutiens que nous avons pu financer cette action, mais nous voulons citer plus particulièrement  la troupe de théâtre des Bonvoisins, troupe angevine dirigée par la très talentueuse Irène de Malleray,  qui ont donné une représentation de Blaise au profit de notre association, et que nous voulons remercier ici de tout coeur, ainsi que tous les acteurs de la troupe qui ont joué pour nous : Anne-Françoise de Bournet, Béatrice Chevalier du Fau, Vincent Goldie, Alix de La Gillardaie, Lucia de Murard, Benoit du Peloux et Françoise de Rénéville.

Troupe des Bonvoisins

Troupe des Bonvoisins